location vacances été annecy

Locations d'appartements meublés pour les Vacances d'été 2015 : RÉSERVATION & RENSEIGNEMENTS : 04.50.64.93.07 ou 06.60.72.33.08
Isabelle RICHARD, 115 route des fontaines, 74370 VILLAZ ou
reservation@123annecy.com

 

 

Accueil
Remonter
VACANCES
ETUDIANTS
INTERNET
Plan d'Annecy
Bouger sur Annecy
Annecy sur internet
météo du lac
T1 bis ! c'est quoi ?
Qui sommes-nous ?
nos partenaires
Recherche
Plan du site

 

Le Palais de l'ile

Cet édifice dont l'étrave fend inlassablement les eaux du Thiou au cœur duquel il a été édifié ne manque pas d'intriguer.

Par sa position topographique sur l'axe nord-sud - Genève-Italie - qui traversait la bourgade du Moyen Age on comprendra sans peine le rôle à la fois de pont et de verrou qu'il a pu jouer dans l'Antiquité.

Modeste maison forte, résidence du châtelain d'Annecy dès le XIIe siècle, le Palais de 1'lle devint en quelque sorte « l'hôtel administratif d'Annecy » du jour de l'installation du comte de Genève dans cette ville.  Prison, tribunal, hôtel de la monnaie, archives, siège du juge mage du Genevois, il attira bien vite autour de lui les avocats, procureurs et notaires qui édifièrent les ,, banches » : constructions en rez-de-chaussée en bordure de la cour de 1'lle.

Cette fonction devait se renforcer au moment du transfert du siège de la Maison de Savoie à Turin, Annecy devenant alors la capitale de l'apanage du Genevois.

Jean-Jacques Rousseau noua des relations très amicales avec le juge mage Simon qui siégeait au Palais de 1'lle.  Dans ses « Confessions », il silhouette cet original magistrat d'une plume aussi gentille que narquoise.

Durant la Révolution, le Palais joua pleinement le rôle de prison qui lui était dévolu depuis le Moyen Age et qui se prolongea jusqu'en 1865 date à laquelle fut construite la maison d'arrêt de la rue Guillaume Fichet elle-même démolie en 1970.

Mais à la fin du XIXe siècle, le Palais de 1'lle fut l'objet d'une vive agitation politique ; n'avait-on pas envisagé sérieusement sa démolition au nom de l'hygiène!  Il s'en fallut de peu, seules les difficultés financières retardèrent la mise à exécution de la décision de la municipalité.  Un classement au titre des Monuments Historiques survint fort à propos en 1900 pour opérer ce sauvetage in extremis.

Restauré avec soin, l'antique Palais devait abriter la bourse du travail et la Société philanthropique jusqu'en 1947.

Affecté au service de la conservation du musée, celle-ci organise chaque année des expositions, et envisage d'y aménager un « centre d'interprétation urbain ».

 Visite du monument 

Tout comme le château, le Palais de 1'lle, tel qu'il nous apparaît aujourd'hui, est le résultat d'une série de construction successives qui débute avec une « maison forte » carrée de 12 mètres environ de côté. Le rez-de-chaussée comporte quatre salles voûtées en plein cintre (A,B) utilisées comme cachots.  Au premier une grande salle, longtemps utilisée comme salle de la justice, flanquée au nord d'une seconde.  La façade extérieure nord donnant sur le Thiou nous montre les transformations successives apportées à cette partie des bâtiments : par les traces des anciennes ouvertures, il est possible de reconstituer la disposition antérieure au XVIe siècle.

L'escalier à vis, desservant le corps de bâtiment ainsi que la loggia, ont complété la façade au XVe siècle et facilité les accès à l'ensemble du Palais de 1'lle. Quant aux constructions longeant le petit bras du Thiou (face sud), elles comportent un escalier carré (E) cité au XIVe siècle, mais reconstruit au XVIe, puis une longue série de cachots, distribués sur trois niveaux sur rez-de-chaussée, à des hauteurs différentes de celles de la tour carrée (C) du XIIe siècle.

L’ensemble de cette aile, dite de la Monnaie, a été édifié dans la deuxième moitié du XIVe siècle, époque de la création de l'atelier monétaire.  Précédé du logement du geôlier (F) donnant sur la cour, le corridor (G) dessert l'atelier, proprement dit, suivi de la réserve (D) puis débouche sur la cour intérieure, aménagée en musée lapidaire.  La petite chapelle, triangulaire, formant la proue de 1'lle, date vraisemblablement du XVIII siècle.

 

 

Pour toute question ou remarque concernant ce site envoyez un courrier électronique à lionel@123annecy.com